La générosité en Islam

  • | Wednesday, 15 August, 2018
La générosité en Islam

     Disons, au début, que (La générosité) est l’un des attributs divins et l’un des caractères prophétiques. Ce caractère unit les cœurs des gens et en fait un seul corps. S’y ajoute le fait que parmi les plus beaux noms d’Allah réside celui du (Généreux).

Qu’est-ce qu’on entend donc par (Générosité) ? Quelles en sont les vertus, les domaines et les fruits ?

La (Générosité) est le fait de dépenser volontiers de l’argent et du temps dans toutes les directions. Elle peut se définir, dans une large mesure, comme le sacrifice de soi pour l’intérêt d’autrui. La (Générosité) est de grande valeur et a une place considérable en Islam. On parle ici d’une vertu estimable par la Loi islamique et de l’un des attributs divins approuvés par le Coran : « Ô homme! Qu'est-ce qui t'a trompé au sujet de ton Seigneur, le Généreux» « Al-infiṭār. V : 6». Ce qui fait preuve indéniable de la Générosité d’Allah, Exalté soit-Il, c’est qu’Il redouble la bonne action jusqu’à atteindre dix fois autant et l’augmente à sept cents fois autant. A ce propos, Le Coran dit «Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par son équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice» « Les Bestiaux. V : 160», « Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d'Allah ressemblent à un grain d'où naissent sept épis, à cent grains l'épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d'Allah est immense, et Il est Omniscient» « La Vache. V : 261». C’est ainsi qu’Allah, Le Très Haut, a dit dans un Hadith Qudsy : « Celui qui fait une bonne action elle lui sera décuplée et même plus. Celui qui fait une mauvaise action elle lui sera inscrite comme telle, ou Je lui pardonnerai. Quiconque a commis de péchés autant que la terre puisse contenir et Me rencontrera sans rien M'associer Je lui accorderai autant de pardon. Celui qui s’approche de Moi d’un em­pan, Je m’approcherai de lui d’une coudée ; celui qui s’approche de Moi d’une coudée, Je m’approcherai de lui d’une brasse. Celui qui vient à moi à pas, J’irai à lui à pas accéléré [en courant]» Rapporté par Mouslim et Ibn Maja. Dans ce sens, le Prophète (PBSL) dit : « Certes votre Seigneur est Plein de Pudeur et Il est Généreux. Il Se gêne, lorsque Son serviteur lève les mains vers Lui, de les lui rendre vides», rapporté par 'Abou Dâwoud.

 

A noter également que la (Générosité) est l’un des caractères prophétiques puisque les Prophètes sont les (élus) parmi les Hommes et qu’ils sont décrits par les plus nobles caractères. Exposons les exemples qui le démontrent bien :

Le Prophète «Abraham» est le premier à accueillir un hôte et appelé (Le père des hôtes). C’est lui qui a édifié le (Guest House) et lorsqu’il voulait manger, il sortait chercher celui qui peut lui partager le repas. Le Coran relate cette vérité : «T'est-il parvenu le récit des visiteurs honorables d'Abraham? Quand ils entrèrent chez lui et dirent: "Paix!", il [leur] dit: "Paix, visiteurs inconnus". Puis il alla discrètement à sa famille et apporta un veau gras. Ensuite il l'approcha d'eux... "Ne mangez-vous pas?" dit-il» «Aḏ-Ḏāriyāt. V : 24, 25 ; 26, 27».

Et quant à la (Générosité) du Prophète (PBSL), il y a beaucoup à dire, mais nous nous contentons de citer certains passage de sa vie : 

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (PBSL) était le plus généreux des hommes et le moment où il était le plus généreux est durant le mois du Ramadan lorsque Jibril le rencontrait et Jibril venait à lui chaque nuit de Ramadan afin de lui enseigner le Coran. Ainsi lorsque le Prophète (PBSL) rencontrait Jibril il était plus généreux que les vents envoyés. (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3220 et Mouslim dans son Sahih n°2308). Et d’après Anas, que Dieu l’agrée : «Il n’est pas une seule fois où l’on ait demandé quelque chose au Messager de Dieu (PBSL) comme prix d’une entrée en Islam et qu’il ne l’ait pas donnée. Une fois, quelqu’un vint à lui et il lui donna un troupeau remplissant l’espace qui séparait deux montagnes. Cet homme retourna parmi les siens et leur dit : «Ô mon peuple ! Entrez en islam car Mohammad donne à la manière de celui qui ne craint pas la pauvreté ». Et effectivement, on voyait quelqu’un entrer d’abord en islam ne visant par cela que les biens de ce monde, mais il ne tardait pas à aimer l’islam bien plus que ce monde et tout ce qu’il comportait » (Rapporté par Mouslim).

Quant à Aïsha, que Dieu l’agrée, elle dit qu’ils avaient immolé un mouton. Le Prophète (PBSL) dit : «Qu’est-ce qui en est resté?» Elle dit : «Il n’en reste que cette épaule». Il dit : « Le tout est resté sauf son épaule!» (Rapporté par at-Tirmidhi). En fait, la famille du Prophète (PBSL) avait donné en aumône tout le mouton à l’exception de l’épaule. Le Prophète (PBSL) leur dit alors, qu’en réalité, seul ce que nous dépensons pour l’Au-delà nous reste et c’est ce que nous gardons qui s’en va.

Domaines de la (Générosité) :

La (générosité) ne se limite pas à dépenser de l’argent. Son concept est plus large et son image est plus générale.

- La générosité représentée par le sacrifice du Soi.

- La générosité envers l’hôte.

- La générosité représentée par la dépense de l’argent.

- La générosité envers l’épouse.

- La générosité faite en vue de remplir les besoins des gens.

 

 
 
Print
Categories: Articles
Tags:
Rate this article:
No rating

Please login or register to post comments.

x