Sensibiliser les extrémistes au danger de leur idéologie est un remède efficace

  • | Sunday, 18 November, 2018
Sensibiliser les extrémistes au danger de leur idéologie est un remède efficace

    L’extrémisme et le terrorisme sont-ils liés? Les terroristes sont-ils moralement malades? Les médias jouent-ils un rôle dans la création des terroristes ? Maintes questions se posent suite à la perpétration d’un acte terroriste.

En effet, il existe un lien étroit entre l'extrémisme et le terrorisme: chaque extrémiste fait l’objet d’un terroriste attendant les conditions propices pour qu’il le soit. Il se transforme ainsi du radicalisme issu de l'extrémisme de l'idéologie au terrorisme armé pour porter atteinte à la société. Tout extrémiste refuse d’accepter les autres, rejette la diversité et cherche à imposer son opinion par force et violence sans la moindre considération de la loi et de l’esprit.

Le terrorisme – ce phénomène dont le concept est devenu assez flexible visant à détruire le monde entier – a pris une dimension idéologique erronée tenant à sensibiliser le monde au fait qu’il est exclusivement islamique.

Pire encore, le monde entier fait face au terrorisme en imposant uniquement des mesures de sécurité, coupant ainsi le phénomène de ses origines. Il considère que  le terroriste ou l'extrémiste comme un membre corrompu qui ne peut être retranché que par la force.

L’extrémiste est à l’origine un citoyen normal étant devenu fanatique à cause  du manque de dialogue et de communication ainsi que la mal compréhension de la religion.

 

Voici pourquoi, le fanatisme représente la base de l'extrémisme, de la violence et du terrorisme. Le fanatique est une personne anormale car la nature humaine n’est ni partiale ni même radicale. Il faut donc examiner psychologiquement le terroriste ou l’extrémiste pour repérer ses faiblesses ou les circonstances qui l’ont amené à s’écarter de la voie naturelle et à le rendre intolérant.

 

Après avoir examiné des centaines de manifestations d'Al-Qaïda, on a constaté que ces personnes se portent mentalement bien, pourtant ils commettent des attentats terroristes. Distinguer bien entre ces personnes et les vrais terroristes, c’est avoir une compréhension fine de ce phénomène.

Citons là que l’une des principales causes de l’extrémisme réside dans la couverture médiatique des actes terroristes surtout ceux de « Daech ». Les médias peuvent, parfois, conduire à la perpétration des actes criminels. Cette couverture, tantôt exagérée et tantôt falsifiée, médiatique des actes terroristes conduit l’extrémiste à se retirer de sa communauté pour vivre dans un milieu plein d’extrémistes. Mais il ne faut cependant pas confondre entre ceux qui sont terroristes par origine et ceux qui sont orientés par les médias et par conséquent, ils se suicident juste après leurs actes terroristes.

A noter aussi que le crime à caractère, malignement, religieux n’est pas commis seulement par des malades mentaux, il a aussi une dimension psychologique. De nombreux cas d'assassinats terroristes restent ambigus, même si les groupes terroristes en ont revendiqué la responsabilité.

Par conséquent, la couverture médiatique des événements terroristes peut constituer une arme à double tranchant, dont le plus dangereux est l’exploitation par les groupes extrémistes des plateformes médiatiques pour diffuser leurs idéologies et leurs idées empoisonnées susceptibles de gagner la sympathie et le soutien du destinataire.

Pour conclure, les médias doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils traitent cette question épineuse et être employés à sensibiliser le public, en particulier les jeunes, aux dangers du terrorisme pour les inciter à adopter des comportements positifs qui nourrissent et soutiennent la pensée critique. Le rôle des médias doit répandre également une culture de tolérance, de modération et d'acceptation de l'autre. En d’autres termes, l’utilisation des extrémistes ne se limite pas aux fonctionnaires, mais le rôle des médias est également de rigueur, car c’est un moyen efficace de clarifier les réalités pour que les extrémistes acceptent l’examen intellectuel. Toutes les forces doivent donc s’unir pour éliminer le terrorisme et l’extrémisme.

Print
Categories: Articles
Tags:
Rate this article:
No rating

Please login or register to post comments.

x