La compétence de juger les actes

  • | Tuesday, 24 October, 2017
La compétence de juger les actes

     Personne n'a le droit d'exercer toute autorité religieuse ou spirituelle sur l'autre, puisque la religion; c'est bien le conseil.
Tout ce que nous pouvons faire avec un pécheur, c'est de lui donner conseil d'une belle manière et en cachette. S'il s'en repentit, tant mieux. S'il persiste, dans ce cas, nous serons excusés auprès d'Allah car nous aurions accompli notre devoir envers lui.
De plus, il se peut que l'homme soit faible ou qu'il tombe dans un péché quelconque, alors que son cœur est pur et croyant, comme en témoigne ce Hadith : «certes, Allah ne regarde pas vos apparences et vos biens, mais Il regarde vos cœurs et vos actions».
Parmi les citations que disent souvent les ulémas d'al-Azhar à ce propos : "le cœur  est l'organe faisant l'objet du regard d'Allah", alors tenez à réformer les cœurs et à ne pas juger les gens de mécréance sous la prétention d'appliquer la Chariʻa!
Il convient aussi de rappeler que le licite et l'illicite sont bien évidents. Le Takfir, quelle que soit sa justification, est interdit et seuls les groupes déviés intellectuellement et psychologiquement peuvent l'adopter.

 

Print
Categories: Extrémisme, Articles
Tags:
Rate this article:
4.4

Please login or register to post comments.