L'islam est-il une religion raciste ?

  • | Tuesday, 15 March, 2016
L'islam est-il une religion raciste ?

Celui qui contemple le Coran constate que le premier verset est "Louange à Allah, Seigneur de l'univers", que la dernière Sourate est la Sourate al-Nas (les gens) et que plusieurs versets coraniques insistent sur l'idée exprimée dans le verset suivant :
"Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse…". (Sourate al-Nisā’, Verset 1).
De plus, le prophète, à lui paix et bénédiction, dit : " Les hommes sont les fils d'Adam, et Adam a été créé à partir de la terre ". (Rapporté par al-Tirmidhi qui dit un hadith bon).
Ces textes rappellent aux hommes leur origine et leur destin communs.
Concernant les peines légales, Allah dit :
"C'est pourquoi nous avons prescrit pour les enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, C'est comme s'il avait tué tous les hommes".  (Sourate al-Mā’ida, Verset 32)
Le verset précité évoque le terme "Nafs" la "personne" en général, sans associer cette "personne" ni à sa religion, ni à sa race ni à son ethnie.
En plus, la Sourate al-Mumtahanah a fait allusion à l'avenir des relations entre les musulmans et les non musulmans, après une longue période d'hostilité :
"Il se peut qu'Allah établisse de l'amitié entre vous et ceux d'entre eux dont vous avez été les ennemis. Et Allah est Omnipotent et Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux". (Sourate al-Mumtahanah "L'Eprouvée", Verset 7).
Voyons comment ce verset parle de la possibilité d'avoir des amitiés entre les musulmans et les non musulmans combattants en vue de montrer Sa miséricorde et de Sa puissance.
Le Coran reconnait d'abord le principe de l'égalité entre tous les hommes : " Ô hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et nous avons fait de vous des nations et des Tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur". (Sourate al-Hujurat, les Appartements, Verset 13).

Selon ce verset, la piété est le seul critère permettant de distinguer entre les humains. Un critère que tous les hommes sans exception pourraient avoir!! Il est vrai que toutes les religions sont d'accord sur la glorification d'Allah et l'égalité entre les hommes. Mais, l'Islam ne s'est pas contenté de ce critère théorique, il a établi plutôt des règles pratiques qui doivent mettre en place cette égalité. L'Islam appelle alors les musulmans à se réunir cinq fois par jour, épaule contre épaule et cheville contre cheville, le blanc à côté du noir, le riche à côté du pauvre, le fort à côté du faible, l'Arabe à côté du non arabe, l'Africain à côté de l'Indien, un entraînement donc qui doit être effectué cinq fois par jours.
Raison pour laquelle, le Cheikh Muhammad al-Ghazālī dit dans son livre "Les droits de l'Homme" : "L'homme a une place très privilégiée en Islam grâce à laquelle il est devenu un maître sur la terre et dans le ciel, car il porte à son intérieur un souffle de l'Esprit d'Allah et une illumination de Sa Sainte Lumière. Grâce à son appartenance au ciel, il a mérité d'être le calife d'Allah sur la terre. Et par là, les anges et toutes les créatures sont soumis à l'homme et reconnaissent sa supériorité. A cet égard Allah, le Très-Haut, dit :
 "Quand Ton Seigneur dit aux Anges : "Je vais créer d'argile un être humain. Quand Je l'aurai bien formé et Lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant Lui, prosternés." (Sourate Ṣād, Verset 71-72).
On constate donc que les versets coraniques ont honoré l'homme en tant que homme avant d'être musulman, chrétien, juif, bouddhiste, blanc, noir, jaune…etc.
    D'ailleurs, nous soulignons que les textes coraniques parlent tantôt de "l'Homme", tantôt des "fils d'Adam", tantôt des "humains". Un terme donc général. Cette généralisation contredit catégoriquement le racisme.
    En plus, la dignité en Islam signifie à la fois le respect et la préservation des droits de l'homme. Une dignité qui lui accorde prestige et fierté. Une dignité qu'il mérite en raison de sa nature humaine en vertu du verset : "Certes, nous avons honoré les fils d'Adam". (Sourate al-Isrā’, Verset 70), une dignité enrichie de sa foi et enfin une dignité qu'il mérite grâce à son œuvre et sa biographie : "A chacun des rangs (des récompenses) selon ses œuvres. Or Ton Seigneur n'est pas inattentif à ce qu'ils font". (Sourate al-An‘ām, les Bétails, V.132)
    Cette dignité couvre tous les humains : hommes et femmes, blancs et noirs, faibles et forts, pauvres et riches, musulmans et autres. La loi de l'Islam interdit de verser leurs sangs, de violer leurs honneurs, d'usurper leurs biens, d'attaquer leurs demeures, d'altérer leur généalogie, de les faire sortir de leurs pays, de les oppresser, de les contraindre par force et de freiner leur liberté par tromperie et ruse.
 
En fin de compte, celui qui prétend que l'Islam est une religion raciste n'a pas réalisé qu'il est une religion universelle dont la miséricorde englobe tous les Humains en vertu du verset suivant :
"Et nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers". (Sourate al-Anbiā’, Verset 107).
Le prophète de l'Islam l'a confirmé pendant le pèlerinage d'Adieu lorsqu'il a dit : "Aucun arabe n’a plus de mérite sur un non-arabe, pas plus qu’un non-arabe n’a plus de mérite sur un arabe, ni un noir sur une peau rouge, sauf pour ce qui est de la piété".
Et encore, Abu Dherr rapporte : une fois, j’ai injurié un homme, par sa mère. Car elle n’était pas arabe. Il alla se plaindre auprès du Prophète qui me dit, alors :" Ô Abū Dharr, tu l'as injurié par sa mère ? Tu es un homme en qui persiste encore quelque (vice) de l’époque de Jahiliyya [à savoir le racisme]. Et il ajouta : " (Les esclaves) sont vos frères qu’Allah a mis sous votre autorité. Alors, que celui qui a un frère sous son autorité, qu’il le nourrisse de ce qu’il mange et l’habille de ce qu’il porte lui-même. Qu’il ne le charge point d’un travail qui est au-dessus de ses capacités ".
Ainsi, l'Islam a mis en considération le critère humain général basé sur la fraternité en la création et l'unicité, sans aucune distinction basée ni sur la religion ni sur la race. C'est ainsi que les musulmans donnent le meilleur exemple en mettant en application les enseignements, les préceptes, les rites et les législations de l'Islam.  

 

Print
Categories: L'Islam
Tags:
Rate this article:
4.6

Please login or register to post comments.