Exprimant ses meilleurs vœux pour la nouvelle année, le Grand Imam espère que 2018 sera l’année de la justice, de la tolérance et du soulagement de la souffrance des nécessiteux et des vulnérables

  • | Monday, 1 January, 2018
Exprimant ses meilleurs vœux pour la nouvelle année, le Grand Imam espère que 2018 sera l’année de la justice, de la tolérance et du soulagement de la souffrance des nécessiteux et des vulnérables

     Son Eminence le Grand Imam Ahmed at-Tayyeb, Cheikh d'al-Azhar et Chef du Conseil des Sages Musulmans, exprime ses vœux pour l’année 2018 en souhaitant qu’elle soit une année de paix et de progrès pour l’humanité toute entière et en appelant à la nécessité de travailler sur la diffusion de la culture de la tolérance et du vivre-ensemble dans les quatre coins du monde et le rejet de toute forme de racisme, d’extrémisme et de terrorisme.
« Au début de toute nouvelle année, nous devrions travailler ensemble sur la promotion des valeurs de l’égalité et de la justice tout en œuvrant à soulager la détresse des vulnérables et des opprimés partout dans le monde et à assurer que la culture du dialogue entre les peuples prenne dessus», confirme le Grand Imam.
Le Grand Imam a également mis l’accent sur le fait que les expériences des années écoulées, mais aussi les registres de l’Histoire au passé et au présent, confirment que la paix et la prospérité de l’humanité sont de caractère indivisible. Ainsi, il est impossible qu’une partie du monde mène une vie prospère et pacifique alors qu'une autre partie souffre du chaos et de la privation. Et c'est ce qui implique d’entreprendre des actions effectives par la Société Internationale pour débarrasser le monde de la pauvreté, de la faim et de la marginalisation.
Les questions les plus urgentes dont on doit faire le plus grand cas dans la nouvelle année sont : les famines en Afrique, l’oppression et la persécution en Birmanie, l’occupation de la Palestine et les tentatives de violer les droits du peuple palestinien et de piller ses patrimoines sacrés.
Le Grand Imam a fini par implorer Dieu de rendre cette nouvelle année une année de travail et d’assiduité pour réaliser la prospérité de notre chère Egypte et de notre monde arabo-musulman tout en aspirant à travailler ensemble pour promouvoir le progrès de notre grand monde où nous vivons afin d’assurer la paix et la sécurité de toute l’humanité.

Print
Tags:
Rate this article:
No rating

Please login or register to post comments.