L’Islam permet-il de persécuter les Non-musulmans (les Juifs, les Chrétiens, les Polythéistes, etc.)?

  • | Saturday, 12 September, 2015

L’Islam s’adresse, dès le début, à toute l’humanité tout en croyant à son unité.  A cet égard, le Prophète, à lui bénédiction et salut, dit : « Vous êtes tous d’Adam et Adam est de la terre ».  La position de l’Islam vis-à-vis de la diversité religieuse était claire et nette: il a alors appelé les adeptes des autres religions à une parole commune. A ce propos, Allah dit : « Dis: ‹Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah›. Puis, s'ils tournent le dos, dites: ‹Soyez témoins que nous, nous sommes soumis›. » (Sourate Al-'Imran 3, V. 46). Si les adeptes des autres confessions aient répondu à cet appel, ils auraient ainsi formé un front uni. Sinon, il leur dit : « A vous votre religion, et à moi ma religion » (Sourate Al Kafirūn, les Mécréants V. 6). C’est-à-dire, laissez-moi pratiquer ma religion en toute liberté et je vous laisse pratiquer la vôtre.

Tout le long de l’histoire de l’Islam, nous constatons qu’il ne s’est jamais imposé aux adeptes des autres confessions, surtout aux gens de Livre. Au contraire, le Prophète a annoncé dès le début qu’il s’adresse premièrement aux Umiyīn, les gens dont les ancêtres n’ont pas été avertis par des prophètes. En effet, le mot « Umiyūn » peut avoir deux sens : d'une part les analphabètes qui ne savent ni lire ni écrire et d'autre part les communautés qui n’ont pas reçu de Messager avant le Prophète Muḥammad, à lui bénédiction et salut.        Ces communautés sont donc Umiyūn au niveau du message et de la charia. Elles comprennent toutes les communautés qui n'avaient embrassé ni le Judaïsme ni le Christianisme comme  les arabes, les kurdes, les berbères, les turkmène, les persans, les indiens, etc.        L'Islam a donc ciblé en premier lieu ces communautés pour les libérer de leur ignorance (Umiyah) et les rendre des gens de Livre tout comme les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans. Ainsi, il a demandé aux Juifs et aux Chrétiens de l'aider à faire sortir l'humanité, tout entière, des ténèbres à la lumière en la faisant croire au Livre et au Messager, le Prophète illettré, à lui bénédiction et salut, conformément à la bonne nouvelle portée par Moïse lors du Sermon de la Montagne. A cet égard, Allah dit à Moïse: « Dis: ‹ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah, à qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en son Messager, le prophète illettré qui croit en Allah et en ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés›.» (Sourate Al-A'raf 7, V. 158)

De même, Jésus a bien annoncé l'avènement du Prophète Muhammad en disant : « et quand Jésus fils de Marie dit: ‹ô enfants d'Israël, Je suis vraiment le Messager d'Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à Moi, et annonciateur d'un Messager à venir après Moi, dont le nom sera ‹Ahmad›. Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: ‹C'est là une magie manifeste›.» (Sourate al-Ṣaf, V. 6).

 De plus, les deux Messagers ont parlé des compagnons du Muhammad comme le montre le verset suivant : «Muhammad est le Messager d'Allah. et ceux qui sont avec Lui sont durs envers les mécréants, Miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation. Telle est leur image dans la Thora. et l'image que l'on donne d'eux dans l'Evangile est celle d'une semence qui sort Sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur Sa tige, à l'émerveillement des semeurs. [Allah] par eux [les croyants] remplit de dépit les mécréants. Allah promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes œuvres, un pardon et une énorme récompense.» (Sourate al-Fath 48, V. 29)

Les Juifs et les Chrétiens auraient dû alors être contents de cette donation divine qui leur permet d'aider à convertir les Non-musulmans à l'Islam et à élever leur niveau. Toutefois, il est regrettable que les Juifs aient préféré se rallier aux Polythéistes contre Muhammad, à lui bénédiction et Salut, son message et ses Compagnons.

D'ailleurs, lorsque la délégation chrétienne de Najran a rendu visite au Prophète, il les a bien reçus dans sa mosquée et les a servis en personne. Pourtant, ils ont préféré rester neutres dans une situation où la neutralité n'a pas lieu. En effet, ils manquaient de perspicacité en croyant que les polythéistes arabes pourraient mettre fin au message de l'Islam. Ils ont donc choisi de rester neutres en attendant voir la fin des combats déroulés entre le Prophète et les Polythéistes. 

Le Messager d'Allah n'a persécuté aucun d'entre eux qu'après les multiples trahisons perpétrées par les Juifs, qui se sont ralliés aux polythéistes de Quraysh, leur ont fourni de l'argent et des armes en achetant d'autres tribus pour combattre à leur côté dans leurs batailles, dont la bataille d'al-Ahzab où ils pensaient, à tort, qu'elle donnerait un coup mortel au Messager d'Allah et à ses compagnons, mais Allah a fait triompher son  Messager.

L'Histoire n'a connu aucune persécution que les musulmans ont commise contre les communautés juives ou chrétiennes. Les célèbres guerres, connues chez les européens par  «les croisades»  et chez nous les arabes par (Hurub al Firinjah) «Les Guerres des Etrangers», ont duré  deux cents ans et ont eu lieu dans nos pays et sur nos territoires. Lors de ces guerres, les conquérants étaient européens et les provocateurs ainsi que les commandants de ces campagnes étaient des religieux chrétiens extrémistes.  Pourtant, lorsqu'on lit l'histoire musulmane, on trouve des pages lumineuses du soutien, de la protection et du sacrifice portés par les Musulmans aux Non-musulmans.

Dans l'ère moderne, nos pays ont été colonisés par les Européens chrétiens, nos richesses ont été pilées, et on est devenu  une source de matières premières et un marché pour les Européens.     Où est donc la persécution religieuse?  Peut-on accuser la victime d'avoir persécuté le meurtrier car les petites gouttes de son sang versé ont entaché son habit?  

Print
Categories: L'Islam
Tags:
Rate this article:
No rating

Please login or register to post comments.