Quelle est la vérité du Djihad dans l'Islam ?

  • | Monday, 1 June, 2015
Quelle est la vérité du Djihad dans l'Islam ?

1— La traduction courante du terme Djihad dans les langues étrangères est la guerre sainte, cependant l'Islam ignore le terme de « guerre sainte » ; et selon lui, il existe uniquement une guerre légitime et une guerre illégitime. Très souvent, le terme de Djihad a été mal compris, or son acception véritable veut dire déployer les efforts. Par conséquent ce terme désigne deux choses : la première, la lutte avec soi-même et la seconde, la guerre légitime. On sait que dans l'Islam, la lutte avec soi-même est appelée aussi la lutte suprême, c'est-à-dire la lutte de l'homme contre ses mauvais instincts afin de dominer ses passions et purifier son âme de tous les défauts, comme la rancune, l'envie et l'animosité pour autrui. Ainsi l'homme devient digne de se rapprocher d'Allah — Le Tout-Puissant. Quant à la seconde acception du terme, appelée aussi Djihad inférieur, elle désigne la guerre légitime.
2— La guerre légitime ou Djihad est, dans l'Islam, une guerre défensive qui vise uniquement à repousser l'agression ; or les versets du Coran sont évidents à cet égard : Allah a autorisé les musulmans à combattre leurs ennemis qui les ont agressés, dans ces versets :

« Allah a autorisé les croyants à répondre à l'attaque de ceux qui les ont combattus, car ils ont enduré avec patience cette injustice.» (Al Hadj, v. 39) et : « Si vous êtes agressés, combattez les agresseurs et repoussez leurs attaques ; ne soyez pas les premiers à attaquer ni à tuer, car Allah n'aime pas les agresseurs.» (Al Baqara. v. 190.)

Ceci nous montre que malgré son autorisation de combattre, en cas de légitime défense, le Coran met en garde contre la transgression de cette autorisation et d'attaquer celui qui ne combat pas ou ne prend pas part au combat, car Allah n'aime pas les agresseurs :

« Vous avez le droit de rendre la pareille à celui qui vous attaque, repoussez donc cette agression par une agression semblable.» (Al Baqara. v. 194.)

L'aversion de l'Islam pour le combat et le carnage constitue une attitude de principe ; car l'exception est le combat pour repousser toute agression : « Le combat vous a été prescrit en vue de sauvegarder votre religion et de vous défendre ; or, par rature, vous avez une grande aversion pour le combat.» (Al Baqara. v. 216.)

L'Islam refuse catégoriquement le fait d'être les premiers à combattre et à commettre une agression.

3 — Si le Djihad signifie la guerre défensive ceci ne se limite point au combat proprement dit. C'est qu'il peut signifier ceci : dépenser largement son argent, se dévouer, militer, avoir recours à tout autre moyen capable de repousser toute sorte d'agression. L'objectif poursuivi étant la protection et la défense de la communauté islamique. C'est là un droit légitime de toute nation, confirmé et reconnu par les chartes internationales dans l'ère moderne.

4 — Par contre, si les musulmans se rendent compte que leurs ennemis désirent la paix et l'arrêt du combat, ils sont tenus de répondre favorablement à ce désir, conformément à l'ordre reçu de leur religion :

« S'ils penchent pour la paix, alors opte, toi aussi, pour la paix et confie-toi à Allah» (Al Anfâl. v. 61.)

D'autre part, l'Islam appelle à la coexistence pacifique avec autrui, il incite à établir de bonnes relations avec eux tant qu'ils ne combattent pas les musulmans. Nous voyons alors que le Saint Coran incite les musulmans à être en rapport avec eux de manière équitable, juste, charitable et bienfaisante :

« Allah ne vous interdit pas de traiter avec générosité et d'avoir des relations avec les incroyants qui ne vous ont point combattus ni chassés de vos demeures. Allah aime les gens bienfaisants.» (Al Mumtahana, v. 8.)

Ceci nous montre que l'Islam vise à répandre la paix et la tolérance entre les hommes, à établir une coopération entre eux pour le bien de l'humanité, son bonheur et sa stabilité.

Il apparaît ainsi que les allégations de quelques médias internationaux prétendant que l'Islam est une religion qui incite à l'agression, au fanatisme, à l'extrémisme, au massacre et au terrorisme, sont des mensonges injustes qui n'ont aucun fondement dans les enseignements de l'Islam. En fait, l'Islam à rencontre de tout cela, est une religion de tolérance et de paix. Nous expliciterons davantage ce point dans >es deux parties suivantes.

 

Print
Categories: L'Islam
Tags:
Rate this article:
4.0

Please login or register to post comments.