A l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’Observatoire d’Al-Azhar souligne : l’Islam a honoré la femme tout en élevant à sa dignité

  • | Saturday, 28 November, 2020
A l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’Observatoire d’Al-Azhar souligne : l’Islam a honoré la femme tout en élevant à sa dignité

     A l’occasion de « la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes », le vingt cinquième novembre de chaque année, l’Observatoire affirme que l’organisation terroriste « Daech », ainsi que d’autres groupes terroristes tient à attirer les femmes, tout en leur présentant un discours médiatique  qui s’échange conformément à la force et à la faiblesse de l’organisation, ainsi qu’à son besoin d’elles.
Il souligne également qu’en cas de force, l’organisation terrorise lui interdit de quitter son domicile en lui imposant, en même temps, d’être au service de son époux et d’éduquer les jeunes générations du califat présumé. En plus, elle tient à séduire d’autres femmes en leur demandant d’y rejoindre.
Par contre, en cas de faiblesse, Daech incite les femmes à quitter leurs foyers aux fins d’exécution des opérations terroristes pour rétablir la confiance à ses individus. Or, recourir aux femmes dans ce cas-là est plus efficace pour certaines raisons dont : la facilité à se faufiler et ne pas se faire remarquer par rapport aux hommes.
En plus, l’Observatoire confirme que la violence contre les femmes était largement répandue dans les territoires dominés par Daech en Syrie et en Iraq, contre les femmes Yazidites en particulier. 
En mars 2017, Mme Pramila Patten, Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit et Conseillère spéciale par intérim pour la prévention du génocide, a déclaré que des enfants sont nés suivant de la violence sexuelle commise par les militants de « Daech » et que la plupart d'entre eux ne sont pas acceptés dans la société dans laquelle ils vivent. 
Enfin, l’Observatoire tient à préciser que l’Islam a honoré la femme tout en élevant à sa dignité et que de tels actes violents commis par les groupes extrémistes contre les femmes sont considérés comme un abandon des enseignements tolérants de la religion.
 

Print
Categories: A la une
Tags:
Rate this article:
No rating

Please login or register to post comments.