Le Hajj est une bonne occasion pour instaurer l'égalité et rejeter la discrimination

Par : Mohammed Diab

  • | Sunday, 1 August, 2021
Le Hajj est une bonne occasion pour instaurer l'égalité et rejeter la discrimination

     L'égalité, en général, est l'un des principes que l’islam incite à établir au sein des sociétés ; c’est qu’en islam, il n'y a pas de discrimination, de racisme, ou de différenciation sauf par piété. Le Noble Coran a établi cette vérité lorsqu’il dit : « Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. » (Sourate 49, v:13)

Le pèlerinage (le Hajj) est l'un des plus grands piliers de l’islam grâce auquel ce grand principe moral est établi et inculqué dans les âmes des musulmans : à savoir l'égalité.

Malgré la prévalence de ce sens sublime dans tous les piliers de l'Islam, ses sentences et éthiques religieuses, le Hajj est considéré comme le plus grand rituel dans lequel ce principe d'« égalité » se manifeste sous sa forme la plus sublime. C’est que le Hajj est une grande occasion durant laquelle les musulmans, venant partout dans le monde, se rassemblent dans un seul endroit, pour une seule finalité, où ils portent des vêtements similaires, et prononcent la même invocation « Talbiya » (Labbayka Allahuma labbayk). Leur Seigneur est Unique, leur Prophète est un, et ils sont tous appelés à accomplir ce pilier puisqu’ils constituent une seule communauté.

De plus, le principe de l'égalité se manifeste clairement, sous sa forme la meilleure, pendant le Hajj ; lorsque les gens se tiennent débout sur le mont Arafat. Dans ce cas-là, il n'y a aucune distinction entre eux, quel que soit la place prépondérante qu'occupe l'homme dans cette vie mondaine, sauf par piété. Il n'y a pas de différence entre l'homme et la femme, entre l'Arabe et le non-Arabe, entre le blanc et le noir, ou entre le riche et le pauvre, puisqu'ils sont tous descendent d'une même origine ; Adam, qui a été créé de poussière. L'Islam ne permet pas donc, l'établissement d'un système de castes, source de stigmatisation et d'ostracisme de certains groupes au sein de la même société.

Pendant les jours d’al-Hajj, ces différences se dissolvent et l'égalité sera réalisée entre les musulmans malgré leurs différentes races, couleurs, langues et distances par rapport à leurs pays.

Le rassemblement de ces caractéristiques sublimes du Hajj met en évidence la grande sagesse du choix de cette occasion par le Messager d’Allah (pbAsl) pour mettre l'accent sur ce principe qui établit des droits et des devoirs, et à travers lequel les objectifs de la législation se manifestent clairement. A cet effet, le Prophète dit dans le sermon du pèlerinage d’adieu: D'après Jabir Ibn Abdullah (qu'Allah les agrée), le Prophète (pbAsl) a dit: « Ô vous les gens! Certes votre Seigneur est unique et certes votre père est unique. Il n'y a pas de mérite pour un arabe sur un non-arabe, ni pour un non-arabe sur un arabe, ni du rouge sur le noir, ni du noir sur le rouge si ce n'est par la taqwa (la Piété). Certes celui d'entre vous qui est le plus noble auprès d'Allah est celui qui a le plus de piété. Ais-je transmis ?

Ils ont dit : Certes ô Messager d'Allah.

Le Prophète a dit : Que celui qui est présent transmette à celui qui est absent ».

Comme le Noble Coran et la Noble Sunnah l'ont déclaré, le Hajj, en plus d'être un acte d'adoration et de rapprochement d’Allah, Le Tout-Puissant, a des avantages sociaux, culturels et éducatifs qui contribuent à construire la communauté islamique, à accroître sa sensibilisation, ainsi qu’à résoudre les problèmes qu’elle affronte et à redynamiser son chemin.

En plus du fait que les musulmans jouissent durant cette période des plus merveilleux aspects d'égalité, de modestie et de fraternité humaine, nous ressentons également dans le Hajj l'unité de la terre et des êtres humains, car le Hajj est un grand rassemblement humain au cours duquel des millions de musulmans de différents pays arabes et étrangers se réunissent. Ainsi, le Hajj nous donne, nous les musulmans, une occasion irremplaçable de ressentir le sens de l'égalité, de la connaissance, de la coopération et de l'assistance. Par conséquent, les âmes des pèlerins se purifient de la haine, de la discrimination, de l’extrémisme et du racisme.     

Ainsi, le principe d'égalité et ses formes se manifestent de manière réaliste durant l’accomplissement des rituels du Hajj, ce qui souligne l'importance de ce grand pilier de l’islam dans le renforcement des droits de l’homme, de la fraternité et de l'égalité entre tous les hommes partout dans le monde, d’une manière équilibrée et sage.

Print
Categories: Articles
Tags:
Rate this article:
No rating

Please login or register to post comments.