La lutte contre la corruption ou le désordre : « Et Allah n’aime pas le désordre ! »

Par : Mohammed Abou El-Naga

  • | Sunday, 10 September, 2023
La lutte contre la corruption ou le désordre : « Et Allah n’aime pas le désordre ! »

     La corruption est un fléau qui sévit dans toutes les sociétés, indépendamment de leur religion ou de leur système politique. Cependant, dans l'Islam, la corruption est considérée comme un péché majeur qui doit être combattu de toutes les manières possibles. Dans cet article, nous examinerons la signification de la corruption en Islam, ses différentes formes et pourquoi il est essentiel de la combattre.

La corruption, connue sous le terme « fasād » en arabe, est une action qui détruit ou altère l'ordre, l'équilibre et la justice dans la société. Elle se manifeste sous différentes formes, notamment la ruine, la destruction, le meurtre, la fraude, le détournement de fonds, le trafic d'influence, la népotisme, la malversation, le favoritisme et bien d'autres encore. La corruption sape les fondements d'une société saine et prospère, et crée un environnement propice à l'injustice, à la discrimination et à l'exploitation des plus vulnérables.

En Islam, la corruption est considérée comme un péché majeur, car elle va à l'encontre des principes fondamentaux de la religion. L'Islam prône la justice, l'équité et la transparence dans tous les aspects de la vie. Les musulmans sont tenus de se conformer à ces principes et de s'opposer à tout acte de corruption, quel que soit son niveau de gravité.

Le Coran met en garde contre les conséquences néfastes de la corruption. Il souligne que la corruption mène à la destruction des sociétés et à la perte de la faveur divine. Dans le verset 11:12 de la sourate Al-Baqarah, Allah dit : « Et quand on leur dit: “Ne semez pas la corruption sur la terre”, ils disent: “Au contraire nous ne sommes que des réformateurs!”. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte. »

Le Coran nous met également en garde contre d'autres formes de corruption, telles que l'injustice, l'oppression, la tromperie, les pots-de-vin et la trahison. Il souligne l'importance de préserver l'intégrité et la moralité dans tous les domaines de la vie, que ce soit dans les affaires publiques ou privées.

Autres exemples de corruption selon le Noble Coran :

  1. Le  meurtre

 Allah dit: « Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d'abuser de la faiblesse de l'un d'eux ; Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordr. » (Coran 28 : 4)

  1. Rompre les liens de parenté

Allah dit: « Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté? » (Coran 47 : 22)

  1. Rompre l'alliance et ne pas la respecter

Allah dit: « qui rompent le pacte qu'ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu'Allah a ordonné d'unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants. » (Coran 2 : 27)

  1. Provoquer des conflits et des guerres.

Allah dit: « Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. » (Coran 5 : 64).

Ces crimes perpétrés par des gens sans foi font l’objet d’une peine aggravée. C’est ce que les ulémas appellent  peine applicable aux attaques à main armée  ou  peine applicable aux bandits. Allah, le Très Haut, dit : « La punition de ceux qui font la guerre à Allah et à Son Messager et sèment la corruption sur la terre sera l’exécution ou la crucifixion ou l’ablation d’une main et du pied opposé, ou le bannissement de leur pays. Cela sera pour eux un opprobre ici-bas et dans la vie future, un immense châtiment leur sera réservé, »  (Coran 5 : 33).

En conclusion, la corruption est considérée comme un péché majeur dans l'Islam, car elle contredit les principes fondamentaux de la religion. Les musulmans sont exhortés à combattre la corruption sous toutes ses formes et à promouvoir la justice, l'intégrité et la transparence.

 

Print
Categories: Articles
Tags:
Rate this article:
3.5

Please login or register to post comments.